la chanson peut-elle se sortir des griffes des majors ?


Pour une vraie révolution numérique


La liberté de vous présenter mon activité musicale...

Auteur de chansons.
Le CD "Vivre Autrement (après les ruines)".
Cinq ans après "Savoirs".
Une démarche d'albums d'auteur unique en France, avec un nouveau groupe également intitulé "Stéphane Ternoise" : deux chanteuses (Lor et Magali Fortin), quatre chanteurs (Blondin, David Walter, Dragan, Yann Ferant)

Voir http://www.chansons.org.

1) On laisse détruire l'indispensable - David Walter
2) Justice j'écris ton nom - Blondin
3) Les lois du marché de la création - Dragan
4) Manipulés - Lor
5) Une seule et même couleurS - Magali Fortin
6) Amour Encore une nuit sans toi - Dragan
7) Silicone - Yann Ferant
8) Les tortionnaires de la terre - Blondin
9) T'as choisi - Dragan
10) Une usine à rêves - Lor
11) Celui que je serai - David Walter
12) Continuer d'y croire - Yann Ferant
13) Les ruisseaux - Blondin
14) Vivre autrement - Lor

J'envoie aux principaux médias, aux radios nationales, l'album, avec une courte présentation, une page, essayant de placer le maximum d'informations sur l'ensemble de mes activités.
Envoyer plus d'une page ne servirait à rien. Qui les lirait ?
Effectuer cet envoi m'apparaît comme un acte purement nécessaire et quasi inutile, réalisé par "acquis de conscience", surtout respect envers les artistes de cet album mais je doute qu'il puisse en découler la moindre diffusion avec paiement de droits sacem, le moindre article. Même si l'une des personnes qui ouvrira cette lettre suivie écoutait cet album, et oh miracle l'appréciait, dans quelle case le ranger ? Comment le présenter, le diffuser ?
Les grands journaux, les grandes radios, sont organisés sans place pour un créateur de mon genre, que ce soit en musique, roman, théâtre, ou essai.
Naturellement, un miracle peut survenir : que cet album arrive au moment où il permettra à un journaliste d'illustrer une conviction.
Rien n'a vraiment changé depuis l'observation de Coluche "Les journalistes, ils viennent quand une pièce a beaucoup de succès. Seulement, une fois que ça marche, on n'a plus besoin d'eux."
Si un miracle se produisait ailleurs (de fortes ventes, un artiste remarqué sur scène...) naturellement les journalistes se rattraperaient, sans se soucier ni même culpabiliser de leur longue indifférence. C'est ainsi.
Donc il faut trouver le temps, l'argent et le courage pour envoyer !
Nous vivons une époque sclérosée et malheureusement Internet est tombé entre les mains des grands hypnotiseurs qui en font leur beurre et fortifient leur prédominance.
Mais c'est de gestes totalement inutiles que nous vivons... Alors mieux vaut en avoir pleinement conscience, finalement. Ce qui permet une forme de détachement dans le lancement de ces billets de loteries au sens stendhalien...

2013 semble dans la lignée de 2012 au niveau de l'écriture de textes de chansons. Heureusement, Blondin me propose régulièrement des idées... et parfois d'autres naissent de nos dialogues. Il est devenu "le chanteur" de mes textes. Comme vous pouvez le constater, il y en a d'autres... mais lui est lancé dans une volonté de défendre sur scène nos chansons... J'aurais sûrement l'occasion de publier sur ce "couple musical" que nous constituons... Donc, des textes qui ne semblent pas devoir figurer à son répertoire... Des textes qui ne sont pas "mon style" pourtant... Très différents de "Vivre autrement"...


réagir apporter une info



Le contact

Accueil auto-édition.fr